• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Sébastien Junca

sur La science est une croyance comme les autres


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sébastien Junca Sébastien Junca 20 février 2016 14:45

@Pascal L

Bonjour,

Vous dites : « Une théorie scientifique est basée sur l’observation et non sur la croyance » Bien sûr, il y a dans toute croyance des degrés. Bien sûr, je crois aux théories de Newton sur la gravitation, de même que je crois à celle de Darwin sur l’origine et l’évolution des espèces. J’y crois davantage qu’à l’existence d’une vie extra-terrestre parce qu’il y a plus de preuves qui viennent corroborer les premières que la seconde. Pour autant, sans preuves, je crois aussi à la seconde. Mais je n’y crois pas aveuglément. Parce que cette seconde croyance est aussi le fruit d’un raisonnement à partir de connaissances acquises, d’observations et d’expériences. Lesquelles m’ont fait la démonstration que la vie était exubérante et aux ressources incroyables, ici, comme sans doute ailleurs dans l’univers. C’est ce qui différencie la croyance de la foi. À défaut de preuves directes, la croyance peut se nourrir de preuves indirectes. La foi, elle, est irrationnelle.

Quand vous dites : « Une théorie scientifique est basée sur l’observation et non sur la croyance », je m’inscris en faux. Une théorie scientifique est basée sur la croyance en une certaine interprétation de résultats et d’observations. Elle relève de l’opinion. De plus, la magie comme plus tard la religion, ont été en leurs temps, basées sur des observations. Ce sont les interprétations données à ces observations qui, validées et respectées par l’opinion commune à certaines époques, ne l’ont plus été à d’autres. Ce fût le cas pour le géocentrisme antérieur à Copernic, ou la notion très scientifique en son temps, de génération spontanée antérieure aux travaux de Pasteur. Ces deux croyances relevaient bien de la science en leur temps !

On a crû jusqu’à une certaine époque - c’était aussi le cas d’Albert Einstein jusqu’en 1931 - à un univers fixe. Cette croyance aujourd’hui a été quasi-définitivement abandonnée pour celle d’un univers en expansion. De même, certaines des croyances scientifiques d’aujourd’hui ne seront plus celles de demain. Toutefois, les faits observés resteront les faits observés. Seule leur juxtaposition, leur mise en relation, les liens de causalité qui seront établis ou non entre eux au sein de théories scientifiques, divergent d’une époque à l’autre.

[...]


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès