• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de CN46400

sur Dérives alternatives (1/2) : la crise économique du Vénézuela


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

CN46400 CN46400 7 mars 2016 10:27

    En fait le Venezuela est victime du « syndrome hollandais » qui frappe tous les pays qui exportent beaucoup de matières premières et distribuent les recettes à l’essentiel de la population. Celle-ci bénéficie alors d’un niveau de vie sans comparaison avec la valeur de sa force de travail qui n’est pas, ou peu, exploitée à cause de son coût de renouvellement qui rend les produits manufacturés sur place plus chers que ceux qui sont importés. Et ce, aussi, parceque les importations sont le corollaire obligés de bien des contrats d’exportation du pétrole dans ce cas.


   Seul moyen pour échapper, contrôle drastique des importation de produits de consommation au bénéfice des importations des biens d’équipements, ce qui suppose l’étatisation du commerce extérieur. Avec, comme conséquence, des pénuries, surtout sensibles pour la partie supérieure (en revenus) de la société. 

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès