• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de HELIOS

sur Vrais chiffres chômage Février 2016, 3800 chômeurs de + malgré 314200 radiations ce mois


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

HELIOS HELIOS 25 mars 2016 15:39

@rocla+
Sérieux ??? la seule alternative au chômage c’est l’emploi... et l’emploi c’est l’auto-entreprise ou l’entreprise... etc !


Cher Rocla+, je ne participe en général pas a la curée, mais là c’est assez terrible :
un auto-entrepreneur ou un entrepreneur qui ont crée leur activité NE PEUVENT SURVIVRE que s’ils ont des clients.
Où vont ils chercher les clients si les 10 millions de chômeurs ou de pauvres comptent les dernières qu’il leur reste le 15 du mois ?

Comme pour toute maladie, et notre société est malade, on ne la soigne pas par une seule mesure, mais par un protocole global, associés a des medications pontuelles.
Injecter 500 000 formation ou du fric aux entreprises CICE etc.... ne sert a rien tout seul si ce n’est a créer des effets pervers.

On peut voir le problème selon deux axes :

Soit un protocole social ambitieux dans lequel on commence par diminuer drastiquement les obligations des familles en terme de taxes, de coûts incompressibles des familles pour leur laisser suffisament de pouvoir d’achat et donc de re-amorcer la pompe des entreprises... au passage ce n’est possible que si parallèlement on s’assure que ce pouvoir d’achat reconquis va bien aux entreprises locales (pas pour acheter des smartphones chinois) et que celles ci limitent aussi leur desir de marges...

exemples :

- suspendre, au titre de la subsidiarité, certaines regles de l’UE, dans un premier temps

- surtout garder l’Euro comme monnaie forte et créer un plan d’urgence 3-6-9 ans avec ajustement pour revenir a la liberté complete en 9 ans et l’appliquer avec des mesures comme celle que je cite ci-dessous :

 - Creer un indice economique précis et fiable basé sur la réalité de notre société et l’utiliser comme base de calcul partout ou ce sera possible... comme le montant des retraites, les prix de vente de l’immobilier, les salaires, les assurances etc...

- verrouiller les flux financiers internationaux spéculatifs depuis la France,

- blocage généralisé des prix, diviser la TVA par deux ainsi que tous les impots, taxes et autres droits que prélève l’état

- établir un taux complémentaire de TVA sur les services et produits industriels importés... par exemple TVA+2%...

- quelques autres mesures moins techniques, comme la surcote d’un service ou d’un produit lorsqu’il doit etre payé a l’étranger pour que les appels d’offres soient plus concurrentiels... etc dont également la révisions des normes techniques (pas les normes de sécurités impératives...)

Soit un protocole ouvert et sauvage... dans le but de libérer toutes les énergies et laisser s’établir un système de « marché » appliqué a tout :

a part l’armée... et encore, privatiser partout où cela est possible :

— privatiser la sécurité sociale
— privatiser l’éducation nationale
— abandonner pôle emploi et autoriser un système d’assurance chômage privé
— supprimer quasiment tout cotisations sociales patronales obligatoires (santé, retraite) a remplacer par une cotisation volontaire du salarié négocie a son embauche (comme une mutuelle actuelle en fait)
— concessionner tout ce qui ne peut etre privatisé pour des raisons économiques ou technique (rail, route, bâtiments publics, réseaux communs eaux, électricité, télécoms

au niveau de l’activité, supprimer toute limitation comme smic, temps de travail pour que les forces de la nations participent a sa croissance

et pour ne pas tomber dans la sauvagerie... établir une système financier concessionné pour rattraper les plus pauvres pendant la période de transition... type CMU, minimum vieillesse ce qui va redonner le devoir d’assistance des familles a ceux qui en ont vraiment besoin (et pas a l’état).



Voila, cher Rocla+... être objectif sur les solutions pour s’en sortir. chacun y voit son intérêt n’est-ce pas ? vous devrez accueillir votre vielle maman ou votre frère dans la misère ou handicapé, après tous, l’impôt vous aurait probablement couté plus cher.... et ça marche, je vous ai quasiment décrit ce qu’il se passe de l’autre coté de l’Atlantique !




Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès