• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de César Castique

sur La grande frayeur de Carlos Ghosn


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

César Castique César Castique 10 mai 2016 11:24

@izarn


« Oui, c’est le marché des gens qui sont achetés par la finance. »


C’est secondaire. Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est que le type se voie comme un footballeur. On investit en spéculant sur ce qu’il est susceptible d’apporter à l’« équipe » et au « club ». Faut pas chercher plus loin.


Le reste, c’est de la politique, et là, comme je ne vois que les idéalistes chimères du collectivisme - auxquelles il n’y a plus qu’une poignée d’intellos pour croire encore - se poser en remplaçantes du capitalisme, je préfère encore le statu quo. On peut en espérer une sortie autre que les rationnements en tous genres.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès