• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de pseudo-nyme

sur Quand la Pologne « nouvelle » pose de sérieuses questions...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

pseudo-nyme (---.---.96.188) 14 novembre 2005 17:14

Monsieur Riot,

De même, je vous remercie chaleureusement d’avoir pris le temps de répondre à quelques objections que j’ai formulé auparavant. Avec un peu du recul, j’avoue que, par certaines formulations, vous étiez bien en droit de prendre mes remarques de façon personnelle et de succomber à l’impression que je vous fais un « procès en incompétence » tout court. Je vous assure que ce n’était nullement mon intention.

Pour prendre position par rapport à votre réponse, ce n’était même pas tellement une telle ou une autre expression que j’ai trouvée abusive, mais bien l’esprit de l’article qui semble s’inscrire dans une vague plus large des articles portant sur la Pologne (et sur les formations politiques nées dans la lutte anticommuniste) qui n’essaient pas d’aller au delà d’une image facile d’un pays catholiquo-antisémite. Si vous connaissez bien la Pologne (comme vous semblez bien le suggérer) vous savez mieux que moi que c’est une vision extrêmement réductrice. Un journaliste de votre format devrait plutôt, selon mon humble avis, combattre les préjugés plutôt que d’en faire usage...

Et une dernière chose : il ne faut pas penser que celui qui défend une formation contre certaines « étiquettes » (« l’extrême droite », en l’occurrence), doit forcement souscrire à l’ensemble des idées de cette formation. J’ai voulu juste vous rendre attentif, si je peux me le permettre, à l’importance du mot écrit dans la formation de la conscience collective.

Cordiales salutations,


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès