• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Gilles Mérivac

sur Réfugiés en Allemagne : vers l'esclavage !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 août 2016 13:43

Il était une fois, dans un pays pauvre et ravagé par la guerre, un père qui avait trois fils en âge de se lancer dans la vie.
En homme avisé, il avait réussi à épargner une coquette somme d’argent destinée à établir ses enfants. Sachant qu’il n’y avait pas d’avenir pour eux dans leur propre pays, il s’était longuement renseigné sur les conditions d’accueil à l’étranger.
Enfin prêt, il informe ses trois fils de sa décision pendant le repas du soir.

« Toi », dit-il à l’aîné, « tu est fort et travailleur, tu pourras sans problème trouver ta place en Allemagne ».

« Pour toi », dit-il en s’adressant au second, "tu es débrouillard et malin en affaires, tu vas aller à Londres, c’est un endroit idéal pour les gens ambitieux".

Il regarde le fils cadet en soupirant, puis en souriant, et lui dit :
"Tu n’as pas pas de vrai talent et tu n’aimes pas faire grand-chose, aussi je t’envoies en France. Tu pourras y vivre sans travailler, en recevant des aides diverses et variées."
Et voilà, mes enfants, comment se fit la répartition des réfugiés, les travailleurs d’un côté, les commerciaux d’un autre et .. les autres qui échouèrent dans cette péninsule européenne dont l’appendice est pointée vers l’Atlantique.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès