• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de sleeping-zombie

sur Extra-territorialité du droit américain


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sleeping-zombie 16 septembre 2016 08:28

..« Extra-territorialité du droit »...
Quel abus de langage.
Exemple :
il ne doit pas dépasser un certain niveau d’investissement en Iran sous peine de se voir interdire le marché américain
-c’est juste du marchandage, la police américaine n’est pas venue l’arrêter.

en 2015 : BNP Paribas, Alstom et le Crédit Agricole
je ne me rappelle plus les autres, mais pour la BNP, s’était « payez l’amende ou vous serez interdit d’activité chez nous ». Là encore, un marchandage.

 la liste des procédures engagées contre des entreprises non américaines s’allonge.
Et pourquoi ne s’allongerait-elle pas ? Un entreprise chinoise de textile qui vend des vêtements hautement inflammables en Europe serait innattaquable parce que chinoise et qu’en Chine les normes sont plus souples ? ridicule.

Et toute la seconde partie de l’article, c’est juste une description biaisée d’un truc appelé « impérialisme », mais qui n’a rien de juridique. Juste économique. C’est jamais qu’une forme de pression exercée par un client sous la forme « si vous voulez nous vendre vos produits, ce sera à nos conditions », et nos entreprises cèdent parce que « notre empire » est plus faible que l’empire US.

Nous avons le monde devant nous. Il vaut tellement plus que l’illusion de l’alliance américaine.
c’est quoi le propos ? choisir un autre impérialisme ? comme si les russes et les chinois étaient plus éthiques. Créer son propre impérialisme ? on a déjà essayé, nos petits dirigeants tiennent trop à leur petit pré carré, l’UE a atteint ses limites.
Refuser la notion même d’impérialisme ? Comme les Gaulois contre les Romains ? ça leur à bien servit...

Bon, c’pas tout ça, mais j’ai des courses à faire dans un supermarché d’import chinois...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès