• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Thierry SALADIN

sur La présidentielle dans la joie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Thierry SALADIN Thierry SALADIN 15 octobre 2016 10:11

@ l’auteur,

Je suis assez d’accord avec vous, et notamment sur le côté grotesque de ces primaires qui, au-delà du « concours de beautés » qu’elles sont de fait, vont jusqu’à inciter certains citoyens à trier dans le camp qui leur est pourtant opposé, afin de choisir — en allant voter — celui qui affrontera leur futur champion. 

Le pouvoir étant confisqué, il est probable que hors événement extraordinaire, la France va perdre cinq ans de plus, après cette désignation du prochain locataire de l’Élysée, puisqu’il mènera la même politique, et ce quel que soit le camp du vainqueur.

S’agissant de l’Assemblée constituante, je vous suis également, mais sur le principe d’un tirage au sort de citoyens, lesquels rédigeraient le précieux texte fondateur de notre prochaine république.

À ma connaissance*, aucun candidat déclaré ne propose une telle procédure, — même François Asselineau ou Jacques Cheminade n’en parlent pas — la question est donc toute simple : une assemblée constituante de citoyens, oui, mille fois oui, mais comment l’obtenir ?

Cordialement.



Thierry Saladin


* Je remercie par avance celui ou celle qui m’apporterait une information contraire.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès