• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de tashrin

sur TPMP : du baiser volé au psychodrame féministe


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

tashrin 19 octobre 2016 17:01

@popov
vous pouvez vous abriter derriere autant de subtilités semantiques que vous voulez.
Dire en substance qu’il est normal et pas grave d’imposer contre sa volonté expresse (il s’agit même pas d’interpreter un non dit) un attouchement d’ordre sexuel à une femme sous pretexte qu’elle s’est fait refaire les seins / porte une mini jupe / a une bouche à pipe, c’est la reduire à l’état d’un objet et faire fi de son consentement.
Alors même que juridiquement c’est extremement clair.
Ce que les feministes appellent la culture du viol, si j’ai bien suivi, c’est la légitimation publique d’actes penalement reprehensibles, qu’on justifie au moyen d’arguments très finauds comme « elle l’a cherché », « elle etait habillée pour », etc...
Ca traduit une lecture machiste de la société, et une lecture très partielle des textes juridiques. Ce qui est très exactement le cas de cet article puant. Et qui est à la limite de l’apologie du viol.
En tous cas ya pas vraiment de difference entre cette tribune debile et les declarations de Trump il ya quelques jours...
Le pire, c’est que les mêmes qui venaient nous briser les roupettes avec le burkini en voulant obliger les femmes à se déshabiller publiquement « pour les rendre libres » vont certainement maintenant nous expliquer que si elle est à moitié à poil, ca veut dire qu’elle attendait de se faire sauter...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès