• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de joletaxi

sur Bruxelles (aussi) refuse le CETA !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

joletaxi 26 octobre 2016 16:50

@activista///

cette déclaration de bon sens ,vous auriez pu la retrouver chez n’importe que l flamand,
par contre en wallonistan....

le MPW n’était pas un parti,

https://books.google.fr/books?id=pLI2rUf0-4QC&pg=PA19&lpg=PA19&dq=parti+mpw&source=bl&ots=XJykNJ8_tS&sig=SV8oro7Ux—fZLydP-ILdEPwmPw&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi9hqrA1fjPAhXOFsAKHdtwAxwQ6AEIKDAC#v=onepage&q=parti%20mpw&f=false

pour moi, un mouvement qui est dirigé uniquement par des politiciens, c’est en fait un parti

concernant les grèves
je vais vous raconter une petite anecdote, comme quoi la politique se fait parfois en dehors des grands discours.
Un ami de mon père était le directeur des domaines pendant cette période.
Il avait suivi le cursus de nombres de travailleurs flamands, cantonnés dans des postes subalternes, et à l’époque être fonctionnaire n’était pas vraiment un plan de carrière, et au fil des ans( et du travail, de léconomie blablabla) il était devenu directeur de ce département important.D’ailleurs à cette époque, toute l’administration centrale était de fait flamande, ce qui explique entr’autre la rage des wallons qui voyaient tous les crédits aller au Nord, d’où leur volonté de fédéralisme.
Bref, quand ces investisseurs étrangers prenaient conact avec le gouvernement belge, ils avaient en face d’eux des fonctionnaires flamands, et bien entendu, ceux-ci avaient tout loisir de leur montrer une wallonie en gréve perpétuelle, aux mains de dangereux bolcheviques.
Rien que pour Cat, il a fallu quasi se prostituer pour qu’ils acceptent de s’implanter à Gosselies
Résultat,un tissu industriel neuf, adapté aux nouveaux marchés, et des ouvriers qui travaillent, économisent blablabla.
Et tout ce savoir faire wallon, tout ce courage de cette classe ouvrière(êtes vousdéjà descendu dans un puit de mine en activité ?) a été galvaudé par des leaders politiques qui rêvaient de « grand soir », et surtout de stature et de pouvoir
D’ailleurs ,ils n’ont rien appris, suffit de voir le Venezuela.

Mais encore une fois, ceci est de la vieille histoire,il faut batir un avenir

je vous renvoie à ce très bon commentaire de The Wolf sur un article de contrepoint

http://www.contrepoints.org/2016/10/26/269970-reprochent-wallons-ceta

vraiment, vous seriez industriel canadien ou US vous investiriez en wallonie ?

par contre en flandre, travail, économie blabblabla...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès