• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Fergus

sur Georges Brassens, poète tendre des Trente Glorieuses


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 29 octobre 2016 13:26

Bonjour, Capitaine

D’accord avec vous : on peut être un porte-paroles de la doxa libérale et apprécier l’œuvre de Brassens, sinon pour ses idées anarchistes, du moins pour le regard qu’il porte sur la vie des gens : l’amour, la mort, les petits joies, les grandes peines.

C’est pourquoi le procès en sincérité fait à l’auteur me dérange et me semble même indigne, même si je suis le plus souvent en désaccord avec le contenu des articles de Sylvain Rakotoarison.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès