• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jean Keim

sur Antonio Machado, poète et pédophile


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 1er novembre 2016 09:32

Qu’elle est la part de la pensée dans l’érudition, qu’elle est la part de cette même pensée dans les travers et autres vices dénoncés comme tels par notre société, la pensée puise en elle même les éléments qui alimentent ses agissements comme le jugement que nous portons sur autrui en nous nous oubliant nous-mêmes.


Un sacré bonhomme, il y a 2000 ans, a dit « Que celui qui n’a jamais pêché jette la première pierre. »

Machado, poète, pédophile, lequel de ces trois éléments pèsera le plus dans notre pensée du moment.

Tout ce que la pensée produit est trivial, si vous me lisez en ce moment, vous ne retiendrez que trivial et oblitèrerez pensée, ainsi fonctionne cette dernière.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès