• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de oncle archibald

sur La belle idée du Bourru


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 22 novembre 2016 14:38

L’étiquette qui illustre votre article en tête m’a fait faire un bond de trente ans en arrière, chez mon pote Bernard le viticulteur à la fin des vendanges .... J’étais accompagné de mon beau père, parisien bon teint et grand amateur de vins de bordeaux. Un de ses oncles avait été curé à Saint Emilion et les fidèles viticulteurs lui payaient le denier du culte « en liquide ». Il lui demanda si on pouvait déjà gouter son vin.

Réponse non évidemment, il était en pleine fermentation, mais Bernard voulut lui faire plaisir et lui demanda s’il voulait goutter le « bourru ». Réponse oui évidemment.

Nous montâmes tous les trois à une très longue échelle qui donnait accès au dessus des cuves. La armé d’une casserole Bernard fit un trou dans « le chapeau » pour accéder à un breuvage plus clair et remplit trois verres de ce fameux « bourru ».

Rien à voir avec un vin nouveau. C’est très surprenant, on croirait encore manger du raisin tant il reste de sucre à transformer en alcool et pourtant on peut avec ce breuvage « s’embourracher » facilement . Je comprends qu’on puisse adorer ça et même en abuser comme le héros de votre histoire ! Ç a se boit comme de l’eau mas ça n’’en est pas !

D’ailleurs je me demande si Bernard lui même ... Sinon comment expliquer la présence permanente de la casserole et des verres soigneusement rangés sur l’entrait d’une ferme de la charpente juste au dessus des cuves !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès