• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de franc

sur Comment lutter Efficacement Contre l'idéologie islamiste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

franc 25 décembre 2016 07:47
@QAmonBra
 C’est plutôt vos réponses qui sont aussi défaillantes que légères ,il n’ ya aucune réfutation avec un raisonnement mais que des affirmations gratuites et péremptoires

-
Vous répondez à l’accusation d e l’idolâtrie de l’islam par une accusation d’idolâtrie de s chrétiens ,mais en quoi l’idolâtrie ou les fautes des chrétiens, si fautes il ya , dédouane l’idolâtrie et les fautes de l’islam, les crimes des uns ne dédouanent pas le s crimes des autres et inversement ; d’autant plus que les fautes ou les défaillances des chrétiens n’impliquent pas nécessairement les fautes ou la défaillance du christianisme . ;Si les chrétiens commettent des crimes c’est en opposition à l’ ’Evangile alors que quand les musulmans commettent des crimes ils le font en conformité aux écrits du coran ,c’est une différence essentielle ;
-
Alors .vous sortez les sempiternelles reproches d’idolâtrie ou de polythéisme concernant le dogme théologique de la Trinité d’ignorants qui méconnaissent le fondement de ce concept théologique ,en particulier les musulmans qui ont une vue grossière et erronée de ce concept théologique mais les chrétiens de base j e le reconnais n’échappent pas à cette méconnaissance ;

 Il n’ya aucune idolâtrie dans le dogme de la Trinité si l’on ne confond pas l’homme Jésus historique ,être humain immanent ,et le Jésus symbole proto-christique du Verbe ou Esprit de Vérité comme le nomme St Jean ,esprit transcendantal et transcendant , et qui est aussi le Logos héraclitéen Créateur et Rédempteur de L’Univers ,créateur du Vrai ,du Juste et du Beau ,triptyque platonicien, mais encore motrice et conductrice de l’Histoire de la Raison hégélienne .Ce n’est pas l’homme Jésus historique qui dit dans l’Evangile « Je suis la Vérité » mais le Christ Verbe de Dieu ,Esprit de Vérité à la fois Logos-Raison et Logos-Amour du Jésus proto-christique ,anhistorique. et transcendantal .
On peut bien confondre le Verbe de Dieu avec Dieu car d’abord le Verbe de Dieu a toute la puissance de Dieu et puis logiquement toute partie de Dieu de Dieu ne peut être que Dieu ,car Dieu étant parfait absolu toute partie du parfait absolu doit être aussi parfait absolu sinon il ne serait pas parfait absolu et donc ne serait pas Dieu ;et si une partie d’un être est un être parfait absolu cette partie d’être est aussi Dieu par définition .
-
Pour ce qui est de l’accusation du polythéisme ,ce n’est pas un mal mais plutôt un bien .Dieu qui est tout puissant a toute la liberté de se multiplier à l’infini et de s’immanentiser ou de trancendantiser de toutes les manières et de toutes les façons possibles et impossibles ,imaginables et inimaginables , le monothéisme strict serait plutôt contraire à sa puissance et à sa nature transcendante absolue . Rien n’est impossible à Dieu et c’est là que se révèle la faille et l’erreur essentielle de la pensée monolâtre islamique en confondant la logique relative immanente et la logique absolue transcendante ;
Un être ou objet du monde créé immanent relatif ne peut être à la fois un et multiple contenant le principe du tiers-exclus et de non-contradiction ,mais un être de nature transcendante absolue le peut car sa logique créatrice absolue contient le principe du tiers-non exclus et de contradiction. 
En effet la puissance de création absolue à partir du néant absolu implique l’existence du principe du tiers-non exclus et de contradiction ,car à l’instant de la création absolue à partir du néant coexiste en même temps l’être et le non-être ,l’être et le non-être existent à l’instant de création absolue et non pas de manière abstraite mais de manière concrète ;. C’est là une propriété remarquable de la nature de l’absolu transcendant .
-

On peut encore aller plus loin et dans la précision et la démonstration .on peut démontrer rationnellement à partir de la définition de Dieu comme un Etre Absolu Parfait que Dieu est à la fois un et multiple et même infiniment multiple .

 Si on définit l’absolu comme la propriété d’une entité d’avoir une partie stricte égale au tout de son être .Cette définition ne tombe pas du ciel ou inventée par hasard ,elle est élaborée à partir de l’exemple de l’être parfait qui possède cette propriété de l’absolu à savoir que tout être parfait possède toutes ses parties même strictes parfaites
On a aussi des exemple dans le monde mathématique ;Ainsi l’ensemble vide possède la propriété de l’absolu ,en effet toute partie stricte du vide est aussi vide et égal à l’ensemble vide tout entier
.Le nombre infini possède aussi la propriété de l’absolu .En effet------------- infini +infini = infini ------une partie stricte infinie de l’infini peut être égale à l’infini tout entier .
-
 Donc posons comme définition selon la méthode axiomatique formelle mathématique D =Dieu = Etre parfait absolu (possède la propriété de l’absolu)

Comme D possède la propriété de l’absolu ,D possède une partie stricte A de D ,A=D tout en ayant A différent de D (Anon=D) car A est une parie stricte de D ;Comme A=D A est aussi absolu car D est absolu .
A étant absolu ,A possède une partie stricte B de A ,B=A et Bnon=A ,Best absolu
Comme B est absolu ,B possède une partie C de B, C=B et Cnon=B,C absolu
C étant absolu on recommence le m^me raisonnement et cela indéfiniment, en réitéerant l’opération infiniment on trouve une suite d’ensembles absolus sucessivement et strictement inclus les uns aux autres tout en étant égaux au premier ensemble D absolu ---------------
-----------D=A1=A2=A3=A3=-------------------An=An+1=------------------ avec tous les Ai différent les uns des autres mais en même temps tous égaux à D
 Donc D=Dieu est à la fois un et infiniment multiple à cause de sa propriété remarquable de l’absolu 
 on peut alors dire que Dieu n’est pas seulement Trine mais encore Infinitine 
-
 Cependant on peut dire que Dieu étant transcendant absolu Dieu n’est ni un ,ni multiple, ni à la fois un et multiple ,ni rien de tout cela qui a rapport au nombre ,car Dieu est en dehors de la catégorie du nombre ,de l’espace et du temps .
 -
Remarque :---------il ne faut confondre l’Un de Plotin ou d’Héraclite appartenant au monde de transcendant absolu avec le un appartenant à la catégorie du nombre numérique arithmétique du monde immanent créé .L’Un plotinien ou héraclitéen est Infinitine avec sa logique de l’absolu alors que le un arithmétique es l’unité du monde immanent avec sa logique relative.

Les monolâtries judaïque et islamique sont des idolâtries du nombre un numérique du monde immanent . 

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès