• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Attilax

sur La politique anti-pauvres d'Anne Hidalgo, maire de Paris, au nom de la lutte contre la pollution automobile


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Attilax Attilax 15 janvier 03:15

@Bruce Baron
C’est très gentil, tout ça, mais comme vous aimez nous le rappeler en fin de post, c’est un parisien qui s’exprime, avec l’accès à tous les services (velib, autolib, métro, tram, RER). Pour beaucoup de banlieusards, la voiture n’est pas un choix, mais une nécéssité. Vous me rappelez ce connard de Baupin à qui un journaliste avait demandé « et la banlieue ? C’est tout de même 12 millions de personnes ! » et qui avait finement répondu « la banlieue on s’en fout ». C’est classe, hein, pour un mec de gauche ? Le même manque de discernement (et d’empathie) me semble transpirer de votre commentaire. Venez donc dans un coin paumé, sans transports en communs accessibles, allez faire 20kms de vélo en hiver sous une pluie battante, faites marcher vos gosses au petit matin jusqu’à l’école à 2kms, puis mettez 2h à arriver à votre lieu de travail, on en reparlera, de vos « lieus de convivialité » où bien sûr, tous ces gens (beaucoup plus nombreux que vous) n’ont pas le temps d’aller (ils ne sont de toute façon pas les bienvenus, n’est-ce pas ?). Votre apparent souci d’écologie ressemble furieusement à de l’égoïsme de bobo qui voudrait améliorer son habitat sans se soucier une seconde des autres, tout en se donnant bonne conscience parce que « c’est pour sauver la planète ». Tenez, cadeau, un petit sketch de Georges Carlin qui remet les pendules à l’heure sur le fait de « sauver la planète » :
https://www.youtube.com/watch?v=pg_-aBOgtT8
Si on arrête tous la voiture, les réseaux de transport explosent, le RER est déjà à l’extrême limite de saturation et les conneries que vous dites montrent que vous ne devez pas le prendre souvent. Et j’ai une mauvaise nouvelle pour vous (pour nous) : les 3/4 des décisions de Mme Hidalgo ne sont pas financées ! Tout comme leur putain de Grand Paris, où il manque des milliards et des milliards ! Autre mauvaise nouvelle : comme la SNCF, la RATP a négligé ces 30 dernières années d’entretenir ses infrastructures et son matériel roulant, préférant construire des trucs qui se voient : rames automatisées, panneau publicitaire LED (! !!), escalator en verre, réfection luxueuse de station et maintenant la grande lubie, c’est l’accès internet 4G ! On marche sur la tête, les mecs ils en ont oublié leur rôle de départ : transporter des gens. Problème : des piliers et des aqueducs menacent de s’effondrer, le ballast n’a pas été changé depuis des lustres, la signalisation n’a jamais été changé depuis sa création, vous m’entendez : plus de cent ans ! Comme l’état s’est fortement désengagé et que la région a de moins en moins de fric, et bien on va mécaniquement assister à un effondrement de la qualité de nos systèmes de transport. Va y avoir des pannes, des accidents, ça va marcher de moins en moins bien, parce qu’on a PAS le fric pour refaire les structures. Le plus drôle est que les endroits les plus menacés ne sont pas ceux construits à la fin du 19e siècle, mais ceux construits en 1970 !
Rajoutez à ça nos centrales vieillissante qui vont pas tarder à nous lâcher, l’échec complet de l’EPR et EDF qui part à la dérive, bonne chance avec le tout électrique. Votre joli rêve de bobo risque de se transformer en véritable cauchemar... Et c’est pour bientôt. Massacrer les pauvres (car ce sont les pauvres qui vivent en banlieue avec des caisses pourries, ce sont eux à qui on va rendre la vie encore plus dure) est donc votre réponse de parisien bien pensant, qui j’en suis sûr vote « à gauche » sans complexes. Tâchez de penser un peu aux autres qui n’ont pas la chance d’habiter comme vous la ville lumière : tout le monde ne peut pas circuler à vélo, tout le monde ne peut pas rouler avec des Zoé à 20000€ qui ont 100 bornes d’autonomie et qui mettent 4h à recharger des batteries extrêmement polluantes en début et en fin de vie, tout le monde n’a pas accès aux transports en commun et tout le monde n’habite pas Paris. Si vous voulez une vie au contact du « naturel », pourquoi vivre dans une grande ville qui est le rigoureux inverse ? Ça n’a pas de sens. Allez vivre à la campagne, vous verrez comme c’est pratique, sans voiture...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès