• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Onecinikiou

sur Séisme politique à l'horizon : François Asselineau peut se qualifier pour le premier et le deuxième tour. Il peut battre Marine Le Pen


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Onecinikiou 7 mars 2017 04:41
Pour compléter mon propos précédent, les êtres brimés intellectuellement et sans virilité, qui pour cette raison ont fait leur la propagande outrancière du système oligarchique consistant à croire que le diabolisation opérée par celui-ci était la résultante du « fascisme, du racisme ou de l’antisémitisme » supposé du Front National, se sont fourvoyés puisqu’en réalité cette diabolisation était due essentiellement au fait que le Front National, notamment depuis le tournant de la rigueur de 1983 et la trahison des élites anti-nationales et leur ralliement au projet euro-fédéraliste, était devenu dorénavant le seul parti à défendre la Nation, la patrie, le peuple et la souveraineté française, au moment même où ces notions étaient en passe - où elles devaient être - liquidées, pour des raisons multiples et cumulatives : idéologiques (néolibéralisme), géopolitiques (sujétion à l’hyper-puissance américaine), matérielles (accumulation du capital), communautaristes (Crif), etc... 

Autrement dit ces idées devaient être diabolisées et bientôt criminalisées pour faire avancer en particulier le projet euro-mondialiste, et ce indépendamment de ceux qui les profé(re)raient. 

Réécoutons Soral, qui a parfaitement compris les ressorts de la diabolisation : « ce n’est pas toi qui décide si tu es antisémite, c’est le Système qui le décide dès lors que tu le gènes et touches à ses intérêts fondamentaux » :

https://www.youtube.com/watch?v=-webRnDY8Sc

Pour preuve donc qu’Asselineau lui-même fut pilonné par les merdiacrates tel le Jean-Marie de la grande époque lors de son passage jadis chez Ruquier, et les idiots du village de l’UPR persistent à croire que la diabolisation affecterait seulement le Front National et ses dirigeants ? Mais si l’UPR approchait le cinquième des voix du Front, vu son positionnement frontalement anti euro-mondialiste, il aurait à subir le centuple de ce qu’Asselineau ramassa ce soir-là, suant à grosses goutes et contrit en pitoyables génuflexions !

De même, quand Mélenchon commença à inquiéter le PS par son score électoral lors de la dernière présidentielle de 2012, et risquait peut-être de faire rater l’accession à son « champion » au second tour, on l’accusa à son tour lui aussi d’antisémitisme dès qu’il osa parler de finance internationale, lui le franc-maçon acquis à tous les préceptes droit-de-l’hommistes et de facto mondialistes.



Preuve que cette accusation lancée, ce « rayon paralysant », cette tentative de diabolisation et de discrédit, est consubstantielle à la critique du Système et non pas lié à tel ou tel figure ou mouvement politiques. 

L’UPR à travers Asselineau, et quelques autres tartuffes gauchistes, mentent et trompent leur monde à ce sujet en laissant croire que cette diabolisation est uniquement du fait du Front National et qu’ils pourraient eux s’en affranchir ou s’en émanciper, alors qu’elle n’est que le produit et la volonté du Système et de ses agents stipendiés, et qu’il faudrait par conséquent - non accuser les victimes potentielles (c’est à dire tout le monde d’à peu près lucide et à contre-courant) d’être les responsables de leur propre ostracisme, et qui est le summum de l’escroquerie intellectuelle - mais dénoncer avec virulence et en premier lieu les responsables oligarchiques de cette stratégie savamment mis en oeuvre. Dont acte.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès