• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Ar zen

sur Séisme politique à l'horizon : François Asselineau peut se qualifier pour le premier et le deuxième tour. Il peut battre Marine Le Pen


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Ar zen 7 mars 2017 12:02

@Onecinikiou

Merci de poser cette question du référendum sans obtention d’une renégocation. 

A mon tour de vous poser des questions auxquelles, peut être, vous n’avez pas porté d’attention. 

Avec qui MLP va t-elle « négocier » au sein de l’UE ? Qui a autorité en la matière ? Et bien, j’ai écrit tout un article la dessus. Ce n’est pas la Commission comme l’indique des documents du FN. La modification des traités s’effectuent à travers l’article 48 du TUE, pas autrement. Il n’existe aucun autre moyen, à moins que vous en connaissiez un que j’ignore et je voudrais le connaitre.

La mise en oeuvre de l’article 48 est complexe. Il faut savoir que modifier une seule disposition des traités de l’UE transforme celui ci en nouveau traité. Tous les nouveaux traités, que l’on change une ou plusieurs dispositions, doivent, d’une part, soyez attentif, être validés à « l’unanimité » du conseil européen, et, d’autre part, ratifiés à « l’unanimité » de tous les parlements européens (ou de leurs équivalents). 

Alors, il faudra du temps, beaucoup de temps pour accéder au processus de modification des traités. Et puisqu’en France le président élu est le garant du respect des traités, c’est bien l’article 48 qui serait utilisé pour modifier certaines dispositions à la demande de la France. 

Je pense qu’il faudrait au moins 5 années à condition d’obtenir la double unanimité. Il y a des pays qui ne signeront jamais parce que leur gouvernement n’est pas en phase avec le programme de MLP.

Ceci écrit je renouvelle ma question principale. Si la vision, si le projet du FN pour la France, est le retour aux 4 souverainetés, pourquoi ne pas sortir de l’UE par l’article 50 pour les retrouver d’un seul coup d’un seul ? Si le projet du FN est « l’indépendance » de la France, il est inutile de procéder à un référendum pour savoir si le peuple souhaite sortir de l’UE et retrouver son indépendante. Soit les Françaises et les Français adhèrent à l’idée d’une France indépendante, si c’est le projet du FN c’est bingo, soit ils n’adhérent pas et le référendum est rejeté. L’élection présidentielle permettrait à MLP de trouver des électrices et des électeurs satisfaits de quitter l’UE et de retrouver l’indépendance de la France. Mais ce n’est pas le projet du FN. Ce parti veut rester dans l’UE en renégociant. C’est totalement antinomique.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès