• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Petit Lait

sur VÉRITÉS MASQUÉES et TRONQUÉES : cas 1 — CHARGES et COÛTS SALARIAUX —


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Petit Lait 17 mars 14:07

Si ne m’abuse, en France, un employé qui touche net EUR 2’000 coûte à son employeur EUR 3’900 environ. En Suisse, un employé qui coûte à son employeur EUR 3’900 va toucher environ EUR 3’000 net ! Certes, il devra payer son assurance maladie, quoi qu’à ce niveau de revenu, il perçoit une aide pour cela. Et je n’ai pas l’impression que la pauvreté en Suisse soit plus importante qu’en France, ni les inégalités sociales... au contraire, même si ces deux aspects existent aussi en Suisse bien entendu, ils sont tous les deux bien moins marqués qu’en France ceci malgré un niveau de prélèvements sociaux sans communes mesures. 


Le coût du travail est-il trop élevé en France ? Par rapport à la Suisse, non, puisque malgré la différence de charges sociales, les salariés suisses coûtent encore largement plus cher. Ce qui est trop cher, c’est le coût du travail par rapport à ce qui reste au final à ce pauvre salarié... Ajouter de l’instabilité politique qui induit un manque de prévisibilité des conditions cadres, des formations trop académiques et pas forcement adaptées aux monde de l’entreprise, et vous aurez quelques pistes sur les raisons pour lesquels la France manque cruellement d’investissement. Car c’est bien là qu’est le problème, les entreprises n’investissent plus en France et n’y innovent plus, à quelques exceptions notoires mais malheureusement insuffisante. 

Bref, la situation de ce pays est un beau gâchis, dû à des idéologies qui ont servi de prétextes à des politiciens clientélistes qui ont fait croire qu’il suffisait de distribuer de l’argent pour rendre les citoyens heureux, sans se demander comment le créer avant, qui ont fait croire que si tout le monde avait le bac, tout le monde serait heureux, avec pour effet 1. de dévaloriser le bac et pour effet 2. de baisser le niveau du bac à un niveau tellement bas que ceux qui ne l’ont pas sont tout juste lettrés ou considérés comme tel (j’exagère à peine). 

La Suisse est un pays libéral qui fonctionne socialement bien, au contraire des USA ou UK par exemple, les pays du nord sont des pays à tendance largement plus sociales et qui fonctionnent également bien au contraire de la France ou de la Grèce, ceci malgré une présence de l’état aussi importante voire plus, dans l’économie qu’en France. La réussite ou non d’un pays n’est donc pas qu’une question d’idéologie, au contraire, il faut peut-être parfois savoir sortir du dogme pour devenir réaliste. Ceci est valable pour le pouvoir en place et aussi pour les populations !

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès