• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de popov

sur Le drame des Rohingya : Une quasi-purification ethnique tolérée par Aung San Suu Kyi Prix Nobel de la paix


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

popov 7 avril 2017 10:17

Je compatis au drame des Rohingyas. Ils payent pour le comportement de barbares de leurs frères en « religion ». 


Dans ce pays bouddhiste, le souvenir du dynamitage des statues de Bâmiyân par les la meute de chiens de la secte à Mahomet est encore vivant.

La Birmanie est de plus en première loge pour observer ce qu’il se passe dans des pays comme les Philippines et la Thaïlande. Ce que ces pays subissent de la part de leurs minorités islamiques, la Birmanie le subira un jour si elle ne chasse pas ces gens qui se sont établis illégalement sur son sol.

Ce pays n’a pas d’autre choix. C’est horrible, mais la faute à qui ? La faute à cet islam de merde.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès