• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de hunter

sur Les SDF n'existent pas ou si peu dans la campagne présidentielle !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

hunter hunter 7 avril 2017 14:39

Les sdf sont la plupart du temps des de souche, à la dérive, matraqués par notre belle « mondialisation heureuse », que beaucoup de nos chers concitoyens vont cautionner, en votant Macaron ou Fion !

Ce qui intéresse les puissants, et leur valetaille bobos des villes (le bobo de campagne existe aussi et ce n’est pas forcément le même transposé), c’est le migrant, le réfugié, car le bobo déteste ces blancs dégénérés, qu’il méprise au plus haut point : en fait le bobo est un racialiste qui s’ignore, pour lui, un individu de son espèce se doit d’avoir réussi, sinon c’est un raté, tout juste bon pour que les étudiants en médecine se fassent la main !

Le puissant et le sous-puissant larbin bobo préfère le migrant, car le migrant, contre un petit billet, acceptera de nettoyer la baraque du bobo, de garder ses chiards, fermera sa gueule, car il sait que demain, il pourra égorger avec plaisir ce petit connard imbu de lui-même !
Va dire à un vieux sdf local, qu’il va gagner 20 balles par jour, en faisant le larbin de ces gens là, il va t’envoyer chier et te balancer sa bouteille de kiravi dans la tronche !
Le sdf, lui, il a sa dignité !
Le migrant lui, il la ravale, car il a des objectifs à plus long terme : relire Christophe Guilly, c’est très bien expliqué !
Et entre- temps, il arrivera sans aucun doute à culbuter le femme du bobo, car elle rêve d’exotisme, de bons vrais coups de reins, bref elle en a marre de la baisouille de bobo, qui « respecte tellement les femmes », élevé par des années de féminisme, comme un être intermédiaire entre la femme et l’homme !

Quand Madame bobo aura grimpé aux rideaux ( ce qui ne lui est pas arrivé depuis des lustres), avec le serviteur migrant, Monsieur bobo aura beau aligner ses cinq chiffres de salaires dans sa boîte d’événementiel, il passera encore un peu plus aux yeux de sa compagne, pour ce qu’il est, une bonne grosse merde à peine capable d’une demie-molle et de caresses d’adolescent !

C’est « L’amant de Lady Chaterley » version vélo électrique, sushi livrés par un pauvre à domicile, iphone7, tolérance bisounourstique et magasin bio !

J’en viendrai presque à aimer les muzz, qui bientôt vont participer activement à l’élimination de cette race de connards.....

Adishatz

H/


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès