• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Alter

sur Par-delà les murs : Découvrir François Asselineau et l'UPR


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alter 12 avril 2017 19:20

Je comprends pas ces commentaires qui font des adhérents de l’UPR des religieux qui croiraient en un « dieu asselineau ». On vous fais la même remarque avec Mélenchon, Le Pen, Macron ou un autre candidat de l’élection présidentielle ?

Je suis sympathisant UPR, j’étais à Lille pour le meeting de François Asselineau et franchement je vois pas un homme qui aime renvoyer les feux de projecteur sur sa personne mais qui explique son programme et pourquoi on doit quitter l’UE. Alors libre à vous de croire ce qu’il dit ou pas mais comme je n’aime pas fonder ma vie sur des croyances, j’ai aussi vérifié par moi-même tout ce qu’il dit et mis à part son Histoire de France et le coup de la Révolution Française où je suis pas de son avis, le reste concrètement on est en plein dedans.

Je signale au passage que je n’aime pas l’Union Européenne depuis longtemps, mon premier vote a été 2005 et ça avait été non. J’ai toujours dit à mes proches et j’ai pas attendu François Asselineau pour dire que comme nous n’avions pas le contrôle de notre monnaie et notre économie nous partions droit au désastre. Sauf que je n’avais aucun argument, à cette époque je connaissais pas grand chose en histoire monétaire, ni l’histoire de la création de la banque de France ni d’ailleurs John Law l’inventeur de la planche à billet... mais si on écoute les économistes sérieux. En regardant l’histoire, le passé je peux dire que les lois économiques ne changent pas, les mots changent, les notions aussi mais les mécanismes restent toujours les mêmes.

La France est une nation libre et indépendante sinon ce n’est pas la France. Il faut ouvrir un avenir pour les générations qui suivent et cet avenir ne se trouve pas dans l’Union Européenne.
Croyez-en un expérience personnelle, il n’est jamais bon quand quelqu’un décide pour votre avenir. Ce qui est vrai à l’échelle personnel est vrai à l’échelle d’un pays.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès