• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Harry Stotte

sur Les « Élites » et les gens sans importance


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Harry Stotte Harry Stotte 14 avril 2017 00:18

@Jacques-Robert SIMON


« L’Éloge des frontières est effectivement un livre intéressant. »


Pour ma part, je le trouve d’une pertinence absolue : « Le fort est fluide. Le faible n’a pour lui que son bercail, une religion imprenable, un dédale inoccupable, rizières, montagnes, delta. Guerre asymétrique. Le prédateur déteste le rempart ; la proie aime bien. »

Et les termes choisis nous rappellent que ce qui est admirable chez le Viêt-Cong ou le Palestinien, devient odieux lorsque c’est le Français qui s’en réclame.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès