• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de roman_garev

sur 18 mai, journée de réhabilitation des minorités en Crimée par un décret de Vladimir Poutine en 2014


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

roman_garev 20 mai 2017 20:42

Une autre cause de la déportation des Tatars de Crimée était la possibilité fort probable d’entrée en guerre de la Turquie contre l’URSS. Dans ce cas la péninsule attaquée par les Turcs pourrait voir la « cinquième colonne » des Tatars de Crimée agissant au dos de l’Armée rouge.


L’exemple d’une déportation pareille « par précaution » a été donné par les USA en 1942, quand ils ont incarcéré environ 110 000 civils ressortissants japonais et américains d’origine japonaise dans des centres appelés « War Relocation Camps », à la suite de l’attaque de Pearl Harbor.

Le crimes collaborationnistes des Tatars de Crimée sont décrits en détail dans l’article de la Wikipedia en russe (le traducteur Google est à utiliser).

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès