• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Nowhere Man

sur Le onze de rêve de l'AS Monaco


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nowhere Man 23 mai 2017 09:14

Le plus génial de tous fut sans aucun doute Théodore Sckudlapski dit Théo.

 Sa page wiki pour découvrir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9odore_Szkudlapski

Pour approfondir, un essai de biographie : https://www.cairn.info/revue-du-nord-2004-2-page-367.htm

J’ai eu le bonheur de le voir évoluer une fois, en vacances à Nice, je devais avoir 10 ans au début des années 60. Mon père m’avait averti : « regarde-le, il ne court jamais, il trottine.... »

Il marqua un pénalty extraordinaire en finale de coupe de France (vu à la télé). Quelques années plus tard Pelé réussit la même feinte (vue aussi sur le petit écran).« Pénalty à la Théo » s’extasièrent les commentateurs.

J’ai eu la chance dans ma très courte carrière de côtoyer un entraineur qui avait fait des stages avec Théo en EDF. Il me raconta que lors des entrainements quand Théo prenait le ballon les autres joueurs s’arrêtaient pour le voir évoluer tellement il était extraordinaire.
Zidane provoqua le même enthousiasme à ses débuts...

Deux sélections seulement en EDF. Il n’a jamais eu sa chance... On peut faire le rapprochement avec Jean-Marc Guillou autre génie du ballon rond qui n’a obtenu sa première sélection qu’à 29 ans en 74 gràce à un sélectionneur étranger, Kovacs. il s’imposa ensuite pour 4 ans comme le meneur de jeu des bleus.
Ben Arfa a subi le même sort cette saison au psg.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès