• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de anna

sur Situation économique et politique, et lutte contre la corruption - Ou pourquoi le Donbass n'a plus rien à voir avec l'Ukraine


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

anna anna 18 juin 2017 09:58
Un fait divers, qui n’en est pas un :

A Dniepr (anciennement Dnepropetrovsk), durant un spectacle à l’Opéra de la ville, une femme a été arrêté, car elle a frappé avec un marteau le soldat, revenu du front du Donbass .
Selon la police, l’incident est survenu pendant l’entracte du spectacle. Une femme, qui était sur le balcon a vu, q’un des spectateur portait l’uniforme militaire de ATO. Alors elle est descendu et l’a attaqué avec un marteau. Selon les témoins, la femme a crié quelque chose sur « le monde russe » et a insulté le militaire et sa femme vulgairement...Le combattant, revenu du front, a eu une plaie ouverte a la tête et s’est fait soigné a l’hôpital. La femme-agresseur a été arrêté par la police, et dans son sac on a trouvé encore un couteau. 
Plus tard, au Théâtre de « l’Opéra et Ballet », où l’incident a eu lieu, une actrice, Catherine Fonduroko a été limogée, car dans sa page facebook, elle a posté un message en soutien de la femme-agresseur...

Article (en ukrainien) des médias ukrainiens :

Récapitulons smiley

En Ukraine, pays de la démocratie triomphante et civilisé :

les femmes vont au théâtre avec un marteau et un couteau
les hommes vont au théâtre en uniforme militaire des assassins des habitants du Donbass
les pro-russes attaquent les pro-ukrainiens et les insultent vulgairement pendant l’entracte du spectacle
les actrices du théâtre se font limoger a cause de leurs « messages » sur le mur de facebook 

 smiley





Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès