• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Djam

sur Un regard différent sur le cancer et les maladies dégénératives


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 5 juillet 2017 11:21

@Bernard Dugué
Oui je vous ai bien lu et j’ai saisi vos distances avec les utopies technos... il m’apparait juste utile de souligner l’arnaque des miracles technologiques dont se gavent les médias. Je songe au dernier livre de David Graeber : Bureaucratie. Un livre à lire parce qu’il est très accessible d’une part, et que d’autre part, l’auteur (déjà connu pour son pavé « Dette, 5000 ans d’histoire ») y analyse, entre autres, le fait que les USA qu’on nous présente sans cesse comme « à la pointe de toutes découvertes incroyables en technologie » n’ont en réalité quasi plus rien découvert depuis des années. On fait simplement de l’amélioration estampillée « nouveauté » sur des tas d’inventions qui datent. Les médias ont la mission de faire croire régulièrement à de « grandes découvertes » parce que c’est par cette mise en scène médiatique de pseudos inventions que les fonds tombent dans l’escarcelle des labos privés.
Quant à la médecine, je le réécris ici, elle n’a fait aucune grande avancée. Le seul domaine dans lequel elle avance vraiment c’est le diagnostique. Des machines de plus en plus sophistiquées et très chères permettent simplement de voir notre organisme à la plus minuscule échelle. Le problème vient du fait que cette médecine continue de faire croire (et de croire elle-même) qu’en détectant la micro anomalie ici ou là on pourra cibler des nanos traitements pour éradiquer telle ou telle maladie. Malheureusement, nous ne sommes pas réductibles à une gigantesque machine et ce qui est bien plus mystérieux dans le vivant, et l’humain en l’occurrence, c’est la puissance inouïe de l’immatérielle. Mais ça, les « scientifiques » et les adeptes de la haute technologie ne peuvent l’accepter parce qu’ils ne pourront jamais maîtriser cette partie que l’on peut appeler l’âme. C’est pourquoi les robots intelligents ne seront jamais humanoïdes, l’âme n’est pas une équation mais quelque chose d’énorme qui échappe définitivement aux cerveaux rationnels actuels.
La maladie est avant tout une distorsion dans l’âme du Sujet avant que de se manifester physiologiquement. Mais ça, la civilisation du tout techno ne peut l’entendre. Depuis que l’humain se prend pour Dieu lui-même il ne peut plus supporter que quelque chose de plus grand que lui et qu’il ne contrôle pas puisse Être partout...
Bonne journée smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès