• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jean Keim

sur A-t-on le droit d'être contre les JO de Paris 2024 ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 9 juillet 17:31

Les événements médiatiques sont toujours analysés suivant une approche binaire, c’est rentable ou non, c’est utile ou pas, et il faut des pointures pour appuyer les avis, Teddy Riner est cité notamment.

Soyons lucides, les JO sont avant tout une affaire de gros sous, les pointures serviles ou bêtes à foin ne seront pas oubliées, les dépenses sont publiques, les profits sont réservés, et les compétitions vont occuper les esprits qui seront ainsi dispensés de bien penser.
Il est désespérant de constater que le temps passe et les consciences sont de plus en plus sclérosées, une minorité décide de ce qui va étourdir de plus en plus les gens, l’homo sapiens sapiens et l’homo « ça pionce » se confondent dans une même mélasse mentale, des décisions seront prises en catimini pendant le spectacle planétaire, notre pays consacre tous les impots ou peu s’en faut pour rembourser les intérêts de nos emprunts - il est vrai que les dettes sont artificielles mais sont acceptées par un consensus planétaires - et l’argent une fois de plus sera le maître du jeu ; il se trouvera même de par le monde des gens qui emprunteront pour venir assister à la fête.
Chacun fait ce qu’il veut, je ne peux pas et ne veut pas empêcher cette gabegie monstrueuse, de quel droit ferait-je cela, mais qu’elle soit française ou autre ne change rien, elle ne m’intéresse pas tout simplement.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès