• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Christian Labrune

sur La Fédération Nationale de la Libre pensée réduite à l'indigence du discours, pour étouffer tout débat sur la laïcité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 8 septembre 14:42

Jean Marie le Pen avait raison.
=====================
@Legrind
Le pen était un nostalgique de la collaboration et du nazisme, et un très authentique fasciste. Je ne vois donc pas ce qu’il vient faire dans un débat dont les participants, pour ce que j’en ai lu, sont aux antipodes de cette sorte de racisme.
Je ne verrais quant à moi aucune espèce de difficulté à voir s’opérer en France un « grand remplacement », pourvu que le meilleur de la civilisation dont nous sommes les dépositaires subsistât, indépendamment de la forme ou de la couleur des visages. Quand les « Chinois » (je mets des guillemets parce qu’on regroupe sous ce terme bien des origines diverses) après le meurtre d’Aubervilliers, ont manifesté de la République à la Bastille, gueulant à s’époumoner « Liberté, égalité, fraternité », et agitant des milliers de petits drapeaux tricolores, dans une manifestation d’un nationalisme qu’on n’oserait plus assumer, je me disais : à la différence de beaucoup de nos concitoyens qui ne savent même plus pourquoi ils sont français, eux le savent très bien. Et ce jour-là, ils étaient la France - voilà que je parle comme Malraux !
 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès