• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de pallas

sur Osaka, San-Francisco et les « femmes de réconfort »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

pallas 26 novembre 2017 20:01
Jeussey de Sourcesûre

Bonsoir,

La statue de ces trois gamines ce tenant la main, qui furent violé, torturé, tué, sont dans de nombreux manga écrit sous couvert officieuses.

C’est aussi Itoh dans son livre Harmony.

La trinité de cette statue est la représentation de la honte absolu qu’est Le Japon, ne faisant que fuir la vérité.

Salut


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès