• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Bertrand Loubard

sur Le mirage escrologique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bertrand Loubard 30 novembre 11:57

Merci pour cet article. Je ne suis pas certain d’en partager tous ses développements (j’attendrai de voir la suite). Je voudrais profiter de l’occasion pour rappeler le « Paradoxe de Jevons » énoncé en 1865 dans son livre « The coal question ». Les gains d’efficacité qui soutiennent la société sont transférables, soit au niveau inférieur – les individus - en fournissant un meilleur niveau de vie tout en consommant la même consommation des ressources naturelles au niveau social, soit au niveau supérieur – l’écosystème – en gardant le même niveau de vie pour les individus tout en diminuant les consommations de ressources naturelles de la société. Les avancées technologiques ne tentent jamais de résoudre les problèmes du niveau supérieur dans la mesure où les aspirations individuelles à un meilleur niveau de vie ont généralement un impact plus important sur les décideurs que l’exigence de pressions plus faibles sur le systèmes écologiques (AFCET Vol 8 - 1994 – Mario Giampetro Cornell University, Ithaca. N.Y). Ce qui signifie que les lobbys (y compris sous fausses bannières) ont encore de beaux jours devant eux avant que nous soyons enfin dirigés par des robots et que notre « lobotomisation » ne soit plus un progrès inévitable. Bien à vous


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès