• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de njama

sur La fin des chrétiens d'Orient


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 11 janvier 2018 12:48

@Massada
ou encore au début du 20 ème siècle avec le génocide des Arméniens

Effectivement de nombreux arméniens ont été massacrés, je ne rentrerais pas dans un décompte des morts, mais faut tout de même pas prendre les arméniens pour des enfants de chœur, le contexte politique de la deuxième moitié du XIX° ce sont les nationalismes et leurs aventures sécessionnistes, où chaque « ethnie » y va de ses revendications..., d’ailleurs les Juifs ne seront pas en reste si ça vous dit quelque chose smiley et scénario assez classique ou banal, des factions « révolutionnaires » arméniennes rentrent dans la lutte armée dès 1890 et se comportent comme des terroristes ! ils s’en vantaient même ... la FRA-Dachnak, Fédération révolutionnaire arménienne, a été armée part la Russie tsariste ... , puis plus tard soutenue par la GB et la France. D’une certaine manière c’était l’équivalent de l’Irgoun ou de la Haganah avant l’indépendance de 1948, mêmes méthodes, les arméniens pratiquaient le harcèlement, la guérilla, et ils ont massacrés aussi des villages turcs en entier. Les arméniens n’ont pas été massacrés parce qu’ils étaient arméniens, ou chrétiens, mais en réaction de l’empire ottoman qui défendait son intégrité menacée, laminée un peu à la fois. De 1890 à 1915, ça fait tout de même 25 ans ...
 Rien à voir donc avec la religion, c’était un combat politique. Comme aujourd’hui, une coalition internationale était à la manœuvre pour renverser le sultan

Accord franco-arménien de 1916

Il a été proposé par le ministre des Affaires étrangères : Aristide Briand a saisi cette occasion de fournir des troupes en vertu de l’engagement français comme convenu dans les accords Sykes-Picot, qui était toujours secret. Les négociations eurent lieu sous la direction de Boghos Nubar du côté arménien. Les autorités arméniennes rencontrèrent aussi Sir Mark Sykes et Georges-Picot. Le soutien arménien, nommé la Légion arménienne, devait avoir pour commandant le général Edmund Allenby ; cependant, par-delà l’accord, des Arméniens combattirent en Palestine et en Syrie. Il fallut moins d’un mois pour arriver à la décision finale de créer la Légion arménienne.

Les parties s’accordèrent sur différents points :

> la création de la Légion avait pour but d’autoriser la contribution arménienne à la libération de la Cilicie de l’Empire ottoman et d’aider les Arméniens à réaliser leur aspirations nationales en créant un État dans la région  ;
la Légion devait combattre uniquement l’Empire ottoman, et seulement en Cilicie ;
> la Légion devait devenir le noyau de la future armée arménienne.

L’accord était connu de Talaat Pacha, membre du gouvernement ottoman : une copie de ces informations a été retrouvée dans les archives ottomanes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_franco-arm%C3%A9nien_de_1916


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès