• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de BA

sur Des économistes en déroute


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

BA 5 février 2018 12:54

A propos de la faillite de l’entreprise multinationale Carillion, qui comptait 43 000 employés :


L’entreprise Carillion faisait certifier ses comptes par le cabinet d’audit KPMG. Pendant des années, KPMG a toujours certifié les comptes de l’entreprise Carillion !


Dans le milieu des entreprises multinationales, tout est du mensonge, tout est du pipeau :

- les bilans comptables sont faux et mensongers,

- les cabinets d’audit le savent parfaitement, mais ils certifient quand même les comptes truqués,

- tout ce petit monde passe sa vie à mentir,

- comme d’habitude, les victimes sont les employés, qui perdent leur travail, et les retraités, qui voient le fonds de pension de l’entreprise Carillion faire faillite.


Lundi 29 janvier 2018 :


KPMG visé par une enquête du régulateur britannique.


Le cabinet d’audit KPMG s’est occupé, entre 2014 et 2017, des comptes du géant du BTP Carillion, au coeur d’un vaste scandale financier.


La pression était devenue trop forte. Pressé par Londres depuis des jours, le Financial Reporting Council (FRC), le régulateur britannique des cabinets d’audit, a annoncé ce lundi l’ouverture d’une enquête sur KPMG.


Le FRC s’intéresse au rôle de KPMG dans le scandale de la faillite du groupe Carillion, que le cabinet d’audit a contrôlé pendant des années. Le géant du BTP a fait faillite le 15 janvier 2018, laissant potentiellement sur le carreau 43.000 employés, dont 20.000 Outre-Manche.


Le régulateur va passer en revue l’examen des comptes de Carillion réalisé par KPMG entre 2014 et 2016 ainsi que sur une partie de 2017 en analysant en particulier la valeur des contrats et du fonds de retraite.


A l’issue de l’enquête et s’il y a matière, le FRC peut infliger une pénalité financière ou porter l’affaire devant la justice. KPMG a de son côté indiqué vouloir coopérer pleinement avec le FRC et répète avoir agi avec Carillion de manière « appropriée et responsable ».


L’annonce de cette enquête intervient alors qu’une commission parlementaire britannique accuse ce lundi le groupe d’avoir privilégié les dividendes sur le financement des retraites de ses salariés. Les rémunérations des dirigeants, jugées excessives, sont elles aussi pointées du doigt.


Etranglé par une dette de 1,5 milliard de livres (1,7 milliard d’euros), Carillion avait vu sa situation financière se dégrader brutalement ces derniers mois. L’administrateur du fonds de pension de Carillion a annoncé lundi que pourrait subsister un déficit d’environ 990 millions de livres (1,12 milliard d’euros).


https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0301220347783-kpmg-vise-par-une-enquete-du-regulateur-britannique-2148954.php



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès