• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Emile Mourey

sur Leszek Kolakowski, Philosophie de la religion


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Emile Mourey Emile Mourey 31 mars 21:21

Article intéressant et de qualité.


La Genèse : bien sûr que c’est une allégorie, mais les philosophes que vous citez l’ont-ils vraiment comprise à sa juste valeur ? N’avons-nous pas là une évocation intelligente de la fondation de la cité ? de la première cité, cité idéale et modèle ? Adam (le conseil) aime la population (Ève) comme l’époux aime l’épouse. Les statuettes sumériennes dites « au couple enlacé » que nous qualifions d’idoles, ne seraient-elles pas, en réalité, des symboles patriotiques tout aussi valables que notre drapeau national, image de la cité unie. Le meurtre d’Abel par Caïn n’est-il pas l’évocation de faits historiques prévisibles et réels ? Révoltes des paysans contre les soldats qui maintiennent l’ordre ? Caïn trouve sa récompense dans le travail de la terre. Abel ne peut trouver la sienne que dans la solde (faveur ?) que lui verse (l’esprit qui guide la cité) (Dieu) ?

Nous aurions donc là, au départ, une réflexion intelligente, avec une notion du bien et du mal qui ne serait, en réalité, qu’une évolution de l’instinct grégaire qui, dans le monde animal, donne à l’espèce et à la meute, sa cohésion pour exister ?

Pourquoi l’Art, une des différences, me semble-t-il, d’avec le monde animal ? Si l’on veut imaginer « Ce qui nous dépasse », c’est tout de même plus sérieux que le suaire de Turin.

Dans mon récent article du 28 mars « De l’urgence d’un grand débat public sur les textes fondateurs de l’islam », je pose une question toute bête : les femmes de Mahomet étaient-elles des troupes militaires ? Vous ne pouvez répondre que par l’affirmative. Mahomet était-il un conseil ? De même. Le philosophe n’a-t-il donc rien à dire dans le débat actuel ?

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès