• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Amaury Grandgil

sur Les cinquante ans de « 2001 »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Amaury Grandgil Amaury Grandgil 27 avril 08:34

@MKT
Oui, Kubrick avait débauché des types de la NASA dont Frederic Ordway mais cela reste un film, une vision d’artiste.

Et il avait conscience qu’au bout d’un moment la « réalité » dépasserait son film ou serait encore loin de celle du film.
 Quant à la conscience non humaine, c’est le personnage le plus humain du film. Hal n’est pas un « méchant » à proprement parler au final.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès