• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Ciriaco

sur Ecole primaire : le retour aux fondamentaux...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ciriaco Ciriaco 28 avril 2018 19:33

@rosemar
Il y a des choses contre lesquels on s’oppose par un retour en arrière, cela me semble assez naturel quand la culture ne sait pas répondre autrement. Vous ne ferez pas apprendre le grec à un enfant dont le père bat sa femme ; à un enfant qui traîne dans la rue à 23h, la cervelle, à peine formée, pleine de cannabis ; à un enfant qui constate que le deal est plus rapidement profitable parce que tout dit partout que l’argent est seul roi et qu’il n’est pas idiot ; ... à un enfant tôt sans avenir. Vous ne lui ferez même pas ouvrir un livre, quand son père d’ailleurs préfère youtube.


Le déterminisme familial et social était un fait établi dans les années 60 et 70. Même s’il est toujours fortement d’actualité, et tout comme l’existence des classes sociales est aussi forte qu’elle est culturellement enterrée, il n’intéresse plus grand monde ; la société connait un mouvement de libéralisation profond, constitutifs des individus.

C’est une question très vaste que celle de l’éducation, car elle est inscrite dans la société même et dans son renouvellement. Je ne vois aucun signe positif faisant état de conscience quant à la situation, à part bien sûr chez les intellectuels dissidents, et de manière parcellaire.

Nous vivons dans une société qui doit impérativement faire un choix et qui pour une part n’en a pas les moyens, et pour l’autre part, préfère le gain. C’est à cela que je pense. On pourrait me reprocher une généralité facile tandis que la situation est elle extrêmement difficile. Mais je n’endosse pas la difficulté de celles et ceux qui entendent tromper le monde.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès