• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de La Voix De Ton Maître

sur Volet N° 2 - Géopolitique des Cryptomonnaies « Le bitcoin est la première pierre de la révolution monétaire du 21e siècle »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 12 mai 2018 16:10

@Matlemat

C’est vrai dans l’ensemble mais j’ai relevé une inexactitude, les transactions ne sont pas lente sur toutes les crypto-monnaies, le Litecoin ou le Dash par exemple il suffit que quelques minutes, 20 min au pire des cas et les frais de transaction sont infimes.

C’est exact, cependant deux problèmes :
- Un problème pratique. les cartes de crédit gèrent environ 10.000 transactions/secondes en moyenne (en moyennes, pensez à des évènements tels le black friday ou la journée du célibataire)
Le meilleur débit dans les cryptos, c’est (soit-disant) 2000 dans un environnement de laboratoire idéal.
Toutes les variantes du blockchain se basent sur un ledger (historique des transactions) que l’on peut multiplier à souhait mais l’on va devoir mettre en consensus pour des opérations puis mettre à jour chaque copie. C’est théoriquement beaucoup plus lent que vérifier la balance d’un compte d’un client (le cas le plus lent pour la carte bancaire)
Et personne n’attendra 20 minutes à la pompe pour payer son essence (encore moins les gens dans la file d’attente)
- Un problème idéologique. On l’a vu lors de la forte volatilité, le premier arrivé n’est pas forcément le premier servi. Suivant où vous effectuez votre transaction, elle pourra être traitée avec beaucoup de retard comparé à d’autres. Et pour moi c’est un très gros problème pour l’impartialité du Bitcoin et des autres.

L’argent détenu sur un compte bancaire n’est pas plus en sécurité en cas de faillite de la banque, à partir d’un certain niveau la banque peut prélever directement sur les comptes.

- Cela aurait dû se produire en 2008, et je suspecte plusieurs fois depuis. Ils ont tout simplement imprimé.
- En cas d’effondrement, je pense que les gens vont être capables de rapidement créer leur crypto-monnaie locale plutôt qu’utiliser un bitcoin, cher, sans relation, et sûrement déjà submergé par les transactions.
- En cas de gros effondrement, rien ne garantit que vous allez avoir l’électricité et l’internet et la capacité de minage nécessaire pour dépenser vos bitcoins.

Il n’y a pas de garanties mais cela fait un moment que des crypto-monnaies fonctionnent sans problème et si on stocke ses cryptos sur un cold storage et qu’on ne devoile pas sa clef privée personne ne peut nous voler.

- Si l’on dispose d’un minimum de culture informatique pour déjouer les pièges (hameçonnage, virus...) et d’un bon sens aiguisé (ne jamais acheter de portefeuille électronique d’occasion) des notions d’économie pour repérer les arnaques grossières (bitconneeeeeeect) et d’un fort intéret pour l’actualité des cryptos (savoir quelles monnaies sont des arnaques, savoir quels exchanges sont à peu près sûrs MtGox) Effectivement on peut bien s’en tirer, mais c’est loin le cas d’être tout le monde aujourd’hui.

J’ai longtemps creusé la chose, j’ai virtuellement joué dans ma tête avec les crypto : j’y aurai perdu mes plumes et c’est pour cela que je n’en possède absolument aucune.
Comme dans toute crypto, l’essentiel c’est d’être le premier rentrant pour gagner comme au loto. L’oligarchie, les banques n’aiment pas arriver en retard, et quand il le faudra, ils iront créer leur propre crypto au dépend des autres avec des avantages irrésistibles pour le commun de mortels (vitesse, assurances telles les CB...)


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès