• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de titi

sur Le droit d'entreprendre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

titi 18 juin 12:39

@Jason


En France, les formalités pour créer une entreprise sont aussi relativement simple.
C’est dans l’exploitation que ca se complique.
En particulier quand vient le moment d’embaucher.
Je vois ici ou là des interventions marxisantes où on parle de force de travail spoliée par le capital.

Le petit dicton qui circule dans le monde l’artisanat c’est : « un salarié = un problème »

C’est comme cela qu’est vu l’embauche : pas comme une opportunité pour faire plus de chiffre d’affaire, mais comme un problème, un risque…. LE risque.
On va arriver à un moment ou plus personne ne voudra de salariés.
Un monde Uberisé.
Mais c’est comme cela que va le monde : toutes les sociétés sont « volatiles ». Elles se créent, surfent sur un besoin, une tendance, et meurent.
Kodak a vécu plus de 100 ans sur l’argentique. Sony a vendu pendant 15 ans des appareils photos numérique. Et aujourd’hui tout le monde prend des photos avec son smartphone.

il n’y a aucune cohérence possible avec la notion de CDI tel qu’il est perçu en France.
Car CDI ca veut dire « indéterminé », alors qu’il est perçu comme « infini ».
Evidemment le salarié a besoin de se sentir sécurisé avec son sacro saint CDI…. mais la plupart des entreprises ne savent pas quel sera leur avenir dans 6 mois et on leur demande de garantir celui de leur salarié pour 40 ans. C’est de l’hypocrisie.

Nous avons également un problème culturel : les banques ne prêtent qu’avec des garanties ceinture et bretelles. Les jeunes ne parlent que de CDI ou d’emploi dans la fonction publique.

C’est pas demain la veille qu’un Google, qu’un Microsoft ou qu’un Apple émergera en France.



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès