• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Paul Leleu

sur Le droit d'entreprendre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Paul Leleu 18 juin 21:15

@colibri


pffff... vous en êtes encore à ces clichés... il serait peut-être temps de lire un Histoire de l’URSS ailleurs que dans les manuels de pensée de la CIA... ça vous ferait du bien... 

La Russie du Tsar et de la racaille Romanov était un pays arriéré où le Peuple crevait de faim. Pourquoi croyez-vous qu’ils ont suivi les révolutionnaires ? Pour leurs beaux yeux ? Ensuite, le socialisme soviétique a permi a ce pays de passer du « moyen-âge à l’ère spatiale en 20 ans » selon la formule de Winston Churchill, qui n’était pas un gauchiste. 

L’URSS a d’abord du supporter les désastres de la guerre impérialiste menées par le Tsar et ses oligarques (1914-1917), puis enchainer la guerre contre les factions blanches et les troupes coalisées (France, Angleterre, Pologne, Japon, etc.). Les blancs ont pratiqué la « terre brûlée », selon leur propre aveu, pour « ne rien laisser qui marche dans ce pays aux rouges ». Il a fallut reconstruire un pays ratiboisé dans une ambiance de boycott mondial et de menaces extérieures et intérieures (qui culmine avec la paranoïa des purges de 1937). Puis il y eu l’invasion fasciste contre les « sous-hommes slaves » qui causa 25 millions de morts, et de nouvelles destructions des infrastuctures. Malgré cela, le pays écrasa l’Allemagne nazie et planta le Drapeau Rouge à Berlin. Alors que les USA n’ont eu a déplorer que 400 000 morts et aucune destruction de leur pays, les Soviétiques furent les premiers à entrer dans l’espace au nom de la Science, et ils envoyèrent le premier homme dans l’espace (Youri Gagarine). Et ils ont donné les véritables stations spatiales orbitales (Mir, Soyouz) où les américains sont largués, surtout depuis l’échec de leur navette. Mais l’URSS dut faire face aux incessantes menaces occidentales (dont la création de l’OTAN en 1949 qui les força a répliquer pour se défendre par le Pacte de Varsovie en 1953). L’industrie d’armement soviétique resta à la pointe mondiale, prouvant la qualité de sa recherche, mais cette pression militaire épuisa les ressources de ce pays si durement érpouvé. 

Jusque dans les années 1970 les pays socialistes (URSS, Corée du Nord notamment) profitent mieux des « 30 glorieuses », grâce à l’efficacité de la planification économique et de la redistribution des richesses. A partir des années 1970, le monde entre en stagnation économique. Alors que l’URSS entre dans la « staganation brejnévienne » qui conduit à sa chute, l’Occident détruit les accord de Bretton-Wood, et se lance dans la spéculation financière artificielle, l’économie des services, le consumérisme intégral, la délocalisation des industries et l’exploitation post-coloniale. Cette fuite en avant de l’Ouest lui apporte une victoire provisoire, mais pas sur les fondamentaux. Nous commençons à en payer le prix. Et notre effondrement d’ici 2050 risque d’être douloureux... 

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès