• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Samson

sur Le TEMPS, la VIE, la MORT, et l'AU-DELÀ


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Samson Samson 17 novembre 2018 15:56

« Les religions prétendent »relier« .... Leur monde »bien réel« à leurs yeux couvre une ÉTERNITÉ (d’avant la naissance à la Vie après la mort) sans la moindre prise en compte du facteur »TEMPS« . »

Mais d’où donc sortez-vous ou arrivez-vous à déduire pareilles sottises ???

Du calendrier liturgique luni-solaire ou, pour plus de sobriété, des cycles mayas ou encore des yugas hindouistes conceptualisant des intervalles de temps s’échelonnant - excusez du peu - des périodes inférieures au cycle électronique jusqu’à des cycles plus vastes que l’histoire de l’univers depuis le big-bang ???

Si - ce qui est déjà éminemment discutable dans la formulation, mais passons ! - « les religions prétendent »relier« les humains entr’eux dans ce monde matériel et dans le monde spirituel de l’äme et des dieux ... », c’est bien en étudiant les cycles du temps pour effectuer en lieu et temps opportun les rituels d’invocation et de « connexion » appropriés.

Un des fondements anthropologiques fondamentaux de discernement entre tradition et modernité réside précisément dans leurs approches du temps, envisagé comme cyclique par toute pensée traditionnelle, mais comme linéaire par la modernité.

Quant à chercher à concilier pensée traditionnelle et modernité, n’y songez pas !
Soit on croit, soit pas ! Voyez le pari de Pascal : la rationalité n’est d’aucune utilité pour trancher de l’existence ou non de Dieu ou de toute forme de transcendance : c’est affaire de foi, ou pas, et dans les deux cas de conviction intime ! Et défiez-vous tant de la démonstration de l’existence de Dieu que de celle prouvant son inanité, elles sont le fait de charlatans et relèvent toutes deux de l’escroquerie intellectuelle.
Suivant l’expérience personnelle et intime de chacun, les deux points de vue peuvent en toute honnêteté et sincérité être adoptés et s’avèrent tout aussi éminemment respectables, mais n’en restent pas moins rigoureusement inconciliables, quand l’un envisage le « hasard » où l’autre questionne un « destin ».

En vous présentant mes très respectueuses salutations ! smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès