• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de velosolex

sur De la révolte des bonnets rouges, à celle des gilets jaunes, le même moteur à quatre temps de l'explosion sociale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 27 novembre 2018 21:36

@Fergus
La marquise de Sévigné parle riche, même quand elle se traine dans une botte de paille, ou dans la boue. Ses témoignages sont intéressants, comme celle d’une témoin d’un crime, quoique regardant du haut d’un balcon, avec sa lorgnette et son papier, pas timbré. 
Elle nous révèle ainsi que la génèse du crime se situe peut être en partie dans cette horreur que fut la guerre de trente ans...L’europe vit alors toutes ses valeurs péricliter, et on extrapoler sur la violence endémique, qui une fois libérée, n’est plus guerre maitrisable, et se répand comme une trainée de poudre ou un incendie. Combien de temps faut il alors pour ramener l’équilibre ? La mort des acteurs suffit elle à l’anesthésie. Le massacre des arméniens en tout cas continue à secouer cette communauté plus de 100 ans plus tard, devant l’intransigeance Turque. On peut se féliciter que l’Europe ai si vite réparer ses plaies après 45, et les rapports entre allemands et français sont exemplaires, en rapport avec ce qui c’est passé. C’est que les deux parties ont affronté leur histoire. Un courage en rapport avec une nécessité. Plus jamais cela, enfin !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès