• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Arogavox

sur Propositions pour changer la vie (1) : Énergie et industrie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Arogavox Arogavox 5 décembre 2018 12:20

Le hic des programmes électoraux, c’est que structurellement ils rendent impossible l’exploitation de la vertu statistique du scrutin qu’avait mis en évidence de « théorème du jury » de Condorcet !

 Imaginons un ensemble d’options de choix réparties entre :

 une catégorie Ca laissant envisager les choix Ca1, Ca2 et Ca3

 une catégorie Cb laissant envisager les choix Cb1, Cb2 , Cb3 et Cb4

_ une catégorie Cc laissant envisager les choix Cc1, Cc2 

Et imaginons qu’un programme soit proposé aux électeurs pour regrouper les réponses :

 Ca2 et Cb4 et Cc1
 

 Même avec un nombre de catégories aussi réduit et simpliste que celui-là, avec 60 programmes possibles (en tenant compte, dans chaque catégorie, le choix de refuser toutes les choix proposés !), 

 qui pourrait avoir la prétention d’estimer qu’il a au minimum une chance sur deux d’opter pour La combinaison de choix la plus pertinente parmi ses 60 ?

 Alors qu’avec un choix « à la carte », les choix de une option parmi 4, puis de 1 parmi 5, et de une parmi 3 sont beaucoup plus aisés et crédibles !

 Sans compter l’autre grave défaut du choix lié dont on peut donner l’intuition en envisageant le cas des gens qui sont « allergiques » à l’un des choix dans une quelconque des catégories. 

 Imaginez que le choix Cb4 représente pour moi un danger mortel : je suis alors bien obligé de refuser tout programme incluant ce choix, même si j’aurais adoré ceux qui l’accompagne dans un des programmes !

 D’où, encore une fois, la piste de remue méninges autour des mots : 

« doléances Kdo » ...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès