• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Fergus

sur Les femmes, grandes oubliées de la toponymie parisienne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 6 décembre 11:44

@ Raymond75

Personne ne nie qu’il existe des violences féminines. Mais ce n’est pas en raison d’un « tabou » qu’elles sont très minoritaires relativement à celles des hommes. Il suffit de voir agir agir les casseurs dans les manifs ou les « bastons » dans les cités : très peu de femmes se laissent déborder par des pulsions violentes !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès