• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Yves Alvarez

sur L'Amérique vue par Edward Hopper


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Yves Alvarez 26 janvier 20:18

 

C’est lors de l’exposition internationale de l’art moderne de 1913 à NY qu’ Hopper vend son premier tableau, « promenade en mer ». Je ne sais pas si des sites consacrés à l’artiste ou wiki en parlent….

C’est d’ailleurs suite à cette vente qu’il s’installe à NY à Greenwich village.

Les amoureux d’Edward Hopper ne s’accordent pas toujours sur son œuvre, mais il semble bien que ce soit par la réalisation de la maison jaune et le toit mansardé en 1923 qu’Hopper trouve sa voie.

Hopper était un homme cultivé, fin observateur et qui avait pris la mesure de la société américaine. On sent dans l’ensemble de son œuvre, une défiance envers les grandes métropoles.

Sa peinture « entrée dans la ville » de 1948 est explicite. Ses portraits, femmes, hommes ou groupes de personnes aux prises avec la ville inspire la crainte, la solitude, le conflit et beaucoup d’interrogation, …

Le fameux Nighthawks de 1942 souvent parodié se passe presque de commentaires.

Il en est tout autre avec ses réalisations qui évoquent la vie dans les petites communes. On perçoit un intérêt plus grand de l’artiste. J’ai une prédilection pour ses peintures consacrées aux paysages de Gloucester HarborWalk ….


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès