• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de egos

sur MACRON : Une politique économique nulle et dangereuse qui porte enfin ses fruits, pas de croissance et du chômage…


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

egos 31 janvier 18:33

@Eric F


Extrait

https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/finance-perso/revenus/niveau-et-composition-des-revenus-moyens-en-france/individus aisés : niveau de vie compris entre le huitième et le neuvième décile (10 % de la population)


Les individus de cette catégorie ont un revenu annuel compris entre 49 350 euros et 63 210 euros. Le revenu disponible moyen de ces personnes aisées est de 4 608 euros mensuels (55 300 euros annuels).


nb : données se référent aux revenus des ménages,

disponibles sur d’autres sites (INSEE, WIKI)


En données statistiques brutes, le constat conforte les déclarations de Hollande (à partir de 4000 € et autres balivernes ..),

à quel niveau se situent les revenus actuels de NL et de ses comparses ?


Dans la réalité, le vécu, les pratiques et usages, les standards internationaux et le benchmarking/compétition des riches entre-eux, cette qualité (de riche) n’est accessible qu’aux seuils des C98 ou 99,

lesquels n’ont pas attendu Macron, Philippe ou Le Maire pour s’exonérer des charges jugées indues.


Faut-il n’avoir jamais côtoyé la richesse et ses détenteurs pour réaliser que celle-ci se situe largement au des revenus de cet ordre et que sa concentration à des niveaux jamais atteints pose de véritables problèmes ?


Il n’en reste pas moins que les gros revenus (privé, public, politique), capitalistiques, libéraux ou salariés ne déméritent pas au classement de la richesse,


d’autant qu’une large proportion des dépenses des intéressés sont assumées ou couvertes par les entreprises ou la collectivité et échappent dans une large mesure à l’appétit de Bercy,


ils constituent (C98/99) le marché en constant développement des paradis fiscaux, de l’exil éponyme et une clientèle solide des conseillers en optimisations tous azimuts.


Votre remarque résume tous les défauts de la communication d’Etat, parcellaire, agrégeante et dissimulatrice.


Ne dire ou révéler qu’un partie de la vérité n’est qu’un mensonge,

c’est le rôle assumé par le politique et la haute administration.




Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès