• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Emile Mourey

sur Au détour d'une ruelle, à la table d'un restaurant du vieux Chalon, j'ai retrouvé le calme mystique des temps historiques anciens


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Emile Mourey Emile Mourey 12 mars 2019 17:02

Au sujet du chapiteau des femmes, sachant que les Gaulois privilégiaient la tête au corps, on comprend que si le corps mort retournait à la terre, la tête, en revanche, portait tous les espoirs d’une « revie ». Ainsi s’expliquerait le fait que le sculpteur ait donné aux femmes de son chapiteau un corps d’oiseau pour qu’elle puissent continuer à survivre dans le ciel en attendant de revenir sur terre, réincarnées ??? Quel corps d’oiseau ? Apparemment celui de l’hirondelle... c’est un bon choix... plutôt flatteur. Cela s’accorde avec la légion des alouettes dont parle César pour désigner la légion des Gaulois. À noter que l’évangéliste a dû faire une confusion en guérissant le centurion Corneille, confusion peut-être volontaire.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès