• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Nicolas Kirkitadze

sur En finir avec la virilité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 13 mars 17:18

@covadonga*722

Bonjour

Mon mémoire de master a justement Sparte pour sujet. Les Spartiates, loin des clichés, étaient à bien des égards féministes, du moins pour l’époque. Les femmes de Sparte pouvaient hériter, avoir une propriété, divorcer et suivaient même un cursus éducatif mêlant des rudiments de lecture et d’écriture avec la musique et le sport. Oui, les femmes spartiates apprenaient à se battre, à lancer le javelot, à sprinter, à nager etc... impensable à Athènes ! De plus c’est les femmes spartiates qui administraient la maison et la propriété terrienne de leurs maris qui passaient tout leur temps en entraînements militaires ou en campagne. Certaines femmes étaient devenues si riches et puissantes qu’elles influaient sur la carrière de leur mari et même sur les décisions politiques de la cité. Loin d’en prendre ombrage, les hommes encourageaient les femmes à être libres et fières. Donc, de grâce, ne comparons pas les hommes de Sparte avec des masculinistes au QI d’huître. Rochedy est à Leonidas ce que Marc Lévy est à Homère.

Cordialement

Nicolas Kirkitadze


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès