• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Dr Khadija Moussayer

sur Les maladies rénales, un défi médical et social à l'échelle de la planète


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 14 mars 14:35

@pierrot
Bonjour,
Merci beaucoup de votre appréciation, ça fait plaisir.

Le dépistage urinaire par bandelette reste encore le plus simple et rapide moyen d’alerte pour de nombreuses maladies à un stade précoce : non seulement maladies rénales mais aussi diabète, hypertension artérielle, hépatites, lithiases, troubles urogénitaux etc

Les paramètres lus par la bandelette sont en effet nombreux :  Leucocytes, Nitrites, Protéines (signe du dysfonctionnement rénal), Corps cétoniques, Glucose, Bilirubine etc

Pour avoir une vue d’ensemble sur le fonctionnement du rein,  on a 3 critères : 

 - l’équilibre de la pression artérielle (pour mémoire) 

- l’albumine, une grosse protéine du sang qui ne peut normalement pas passer les filtres rénaux. Le passage d’albumine et d’autres protéines se fait par examen dans les urines en labo . 

  la créatinine sanguine.  : Moins le rein filtre, plus la créatinine augmente dans le sang mais on peut avoir un taux de créatinine encore normal alors que le test à la bandelette va déjà nous alerter.

En espérant avoir pu répondre à votre question

Bonne journée
 



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès