• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de REMY Ronald

sur Le contre-projet de société proposé « En Marge »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

REMY Ronald REMY Ronald 14 mars 18:11

@tashrin

Bonjour.

Autrefois, la modification des lois coraniques étaient promulguée par les Califes.

Mais nous sommes en France.

Il n’y a pas de Calife.

Il n’y a d’ailleurs plus de Calife du tout dans le monde musulman éclaté en proie aux haines religieuses.

On fera avec les institutions démocratiques à notre disposition en France, en Europe et à l’ONU.

Un processus de réforme ouvert à tous les courants musulmans (Sunnisme, Chiisme, Karidjisme, Coranisme, Acharisme, Soufisme) avec la trentaine d’obédiences (Malikisme, Hanafisme, Salafisme, Alaouisme, Zaïdisme, Druezs, etc.) ainsi que les minorités druzes, Ahmadistes et Yésidistes. L’approche musulmane laïque kurde sera d’une grande utilité.

Les juifs et les chrétiens seront des participants minoritaires avec le titre « d’invités » (l’Oumma d’origine décrit par le prophète Mahomet lui-même incluait les juifs et les chrétiens).

Les athées auront le statut de « consultés » (puisque nommés dans la version actuelle du Coran comme victimes potentielles de génocide et d’esclavage).

Des pays préfèreront adopter la charia. Les partisans de la charia pourront librement les rejoindre. Des pays préfèreront participer sérieusement à la réforme internationale du Coran et inviteront les partisans (quels qu’ils soient) de l’islamisme violent à émigrer.

A+

Cordialement.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès