• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de doctorix

sur Donner un vaccin à un enfant, ce n'est pas comme lui donner une sucette


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix doctorix 2 avril 15:10

@amiaplacidus
Le vaccin est apparu quand l’épidémie avait régressé de plus de 90%.
Comme toutes les maladies à vaccins, d’ailleurs, quand elles n’ont pas disparu sans vaccin.
La polio a également disparu dans les autres parties du monde où il n’a pas été utilisé.
En revanche, les parents doivent savoir que la plupart des cas de polio actuels sont dus au vaccin. En 1977. Jonas Salk, inventeur du vaccin antipolio fait avec des virus tués, affirma que les cas de polio aux Etats-Unis, depuis 1970, étaient probablement secondaires au vaccin polio vivant qu’on utilise en routine.
En 2011, l’Inde (après une vaccination massive), a été déclarée libre de tout cas de polio, mais cette même année a vu apparaître 47.500 cas de paralysies flasques aiguës. L’incidence de ces maladies a augmenté dans les régions où plusieurs doses de vaccins polio avaient été administrées.
Les auteurs signalent que sur le plan national, le taux des PFA est douze fois plus élevé que ce qui avait été attendu. Dans les états d’Uttar Pradesh et du Bihar  les taux de PFA étaient respectivement de 25  et de 35 fois plus élevés que les taux internationaux.

La maladie n’a pas disparu, elle a juste changé de nom. Pire, c’est le vaccin qui la propage.
Vous pouvez dire à votre protégé de se réconcilier avec ses parents...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès