• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pascal L

sur La Renaissance de Notre-Dame de Paris : humour et polémiques autour d'une cathédrale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pascal L 21 avril 11:23

@Christian Labrune
Non, l’orgue de Notre-Dame ne manque pas d’intérêt. Il a certes subi les vicissitudes imposées par ses titulaires successifs mais le son est encore splendide. L’orgue de Saint-Eustache, par contre, souffre du fait que le facteur le moins cher ait été choisi pour sa reconstruction. Les pleins jeux ne se mélangent pas avec les fonds et Guillou avaient un peu trop tendance a monter le nombre de décibel à un niveau ou tout se mélange. Saint-Sulpice souffre d’une tribune trop haute et d’un buffet trop fermé ; on n’entend rien d’en bas et je ne suis pas assez intime avec les titulaires pour monter à la tribune. Saint-Gervais ne manque pas d’intérêt, mais cet orgue n’a rien de baroque. Bien qu’il ait été l’orgue des Couperin, son état actuel n’est pas celui de la fin du XVIIème siècle, mais plutôt celui du début du XIXème siècle avec ses fonds de couleurs sombre et son harmonie douce. Si vous voulez un instrument réellement baroque, regardez plutôt du côté de Saint-Nicolas des Champs où ce qui reste de Clicquot est encore dans son jus, malgré les transformations de Gonzales au début du XXème siècle. Mon instrument préféré reste celui de Saint-Séverin qui, malgré le mélange des styles français et allemand, a su garder une belle unité et ne cherche pas à me rendre sourd. Celui des Blancs Manteaux, du même facteur (Alfred Kern), est pas mal également.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès